Return to site

Beyonce & Jay-Z, This is real Love

· Portrait

A la tête d’un Empire musical, sportif et politique à 1 milliard de dollars, le couple trône sur l’industrie musicale depuis 17 ans.

Aux côtés du Sacre de Napoléon et de La Joconde, le couple Jay-Z et Beyonce se sont récemment positionnés en couple royal de l’industrie musicale sur les bancs du Louvre. En effet, le dernier clip des deux superstars, « Apeshit », tourné au sein du musée, parmi les plus grandes œuvres du monde, est un véritable couronnement pour les deux artistes.

Jay-Z venant du milieu de la drogue et de la criminalité, Beyonce de la musique pour la musique, le couple était loin de se douter qu’ils se hisseraient ensemble à des records de ventes aussi importantes et sans précédent dans l’histoire de la musique.

Jay-Z, c’est 100 millions d’albums vendus et de nombreuses directions d’entreprise de management sportif : Roc Nation, c’est 810 millions de dollars de fortune personnelle.

« Queen B », c’est 350 millions de dollars avec 140 millions de disques vendus et 63 nominations aux Grammy Awards pour 22 victoires au total, un véritable record planétaire. Agée de seulement 19 ans quand elle rencontre Jay-Z, du titre Bonnie & Clyde de 2002 l’album Dangerously in Love, l’officialisation de leur union nourrie un essor exponentiel de leur succès. Une représentation à deux qui devient rapidement la marque de fabrique des deux artistes et le cœur de la ligne de communication déployée pour atteindre leurs fans. Cet usage du « story telling » prouve une réelle maîtrise de la communication, faisant en grande partie la force de leur popularité.

A voler aussi haut dans le ciel, les risques de se bruler les ailes du succès sont grands. C’est pourquoi, l’un comme l’autre, ont su s’entourer d’hommes et femmes de l’ombre charger de les protéger au mieux dans leur ascension. Steve Parmon, ancien banquier chez JPMorgan et chef d’entreprise reconnu dans le sport, suit Beyonce depuis 2015 mais son père reste depuis ses plus jeunes années dans le showbiz, sa véritable tutelle. De son côté, Jay-Z peut compter sur le soutien de Steve Stoute, qui a fait carrière dans la publicité et qui supervise l’ensemble des opérations entrepreneuriales du rappeur, de l’association avec Reebook au rachat du club de basket Brookly Nets notamment.

Si Beyonce vit avant tout pour la musique, Jay-Z se positionne davantage en homme d’affaires. Zack O’Malley Greenbug, biographe, témoigne que pour l’artiste, « les affaires ont toujours précédé la musique ». Multipliant les prises de participation dans différents business, sa musique sert parfois davantage la promotion de ses marques que son véritable goût pour l’interprétation musicale. En effet, « le business est au cœur de tout ce qu’il fait. Il faut se souvenir qu’il a commencé comme trafiquant de drogue. Pour lui, la musique est un moyen et non une fin ». Ses nombreuses prises d’initiatives sont à la source de sa réussite, preuve en est lorsqu’il lance le label Roc’A’Fella Records à seulement 26 ans, ambitionnant de se vêtir en « self-made-man ». Le rappeur a une ambition dévorante et la création de Roc Nation montre « clairement que l’objectif ultime est de s’affranchir de tous les intermédiaires. Et en ça, c’est une révolution. Peu d’artistes sont allés aussi loin », confie Gaël Sanquer à NRJ Group.

« Le business est au cœur de tout ce qu’il fait. Il faut se souvenir qu’il a commencé comme trafiquant de drogue. Pour lui, la musique est un moyen et non une fin » - Zack O'Malley Greenbug

L’affranchissement des différentes tutelles acquises par le succès de Roc Nation, la quête d’indépendance du rappeur l’amène à tourner le dos aux plateformes de streaming Spotify et Apple Music par le rachat de Tidal, une société norvégienne dont le groupe Telecom Sprint rachète 33% des parts en 2017 et permet de valoriser la société à plus de 600 millions de dollars, nouvel exploit pour la star.

Néanmoins, l’aura de Beyonce est plus large que celle de son mari, elle fait partie des chanteuses et danseuses les plus populaires au monde et c’est une ouverture dont Jay-Z a besoin pour faire fructifier l’ensemble de ses investissements, notamment Tidal. La sortie de « Lemonade » en exclusivité sur Tidal permet de donner un second souffle à la plateforme et sera écoué plus de 650.000 fois en seulement une semaine. « Beyoncé permet à Jay-Z d’élargir son audience, pour sa musique, et par extension pour ses produits. Il n’aurait jamais pu le faire seul. En contrepartie, il rapproche Beyoncé du monde hip-hop » selon Greenburg.

« Beyoncé permet à Jay-Z d’élargir son audience, pour sa musique, et par extension pour ses produits. Il n’aurait jamais pu le faire seul. En contrepartie, il rapproche Beyoncé du monde hip-hop » - Greenburg.

Les deux stars forment donc un couple explosif, populaire et qui marquera l’histoire de la musique par la force de sa flamme. Jay-Z et Beyoncé, une épopée qui n’est pas prêt de se terminer.

Pierre Launay, co-fondateur de www.myorientation.co

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK